Rapport 2016

Pendant l’année 2016, Association Changement de Mentalités pour le Développement ACMED a réalisé des activités de sensibilisation en dehors  de la capitale malienne. Ainsi, elle s’est rendue  dans le village de Mofa dans l’arrondissement  de Baguinéda, cercle de Kati.

Ces  activités de sensibilisation ont eu à faire réunir des femmes et des jeunes pendant  une séance  de débats  organisée le 17 Janvier 2016 ; qui a tourné autour de la lutte contre la désertification et les avantages liés au reboisement. L’enthousiasme était très grand auprès des populations.  La séance a vu la participation d’environ 150 personnes.  Le but de cette séance concourt à atteindre un plus grand auditoire pour des impacts beaucoup plus directs et grands sur les bénéficiaires.

Les femmes, les enfants, les responsables religieux et tous les acteurs au développement sont sortis, massivement, pour témoigner de l’importance accordée à la préservation de la nature. Pour la réalisation de cette activité de sensibilisation,  nous avons mené  au départ une vaste campagne de sensibilisation lors de notre présence dans le village de Mofa.  Un crieur public mis à notre disposition par le chef du village de Mofa Yamoussa DIARRA a contribué à cette grande mobilisation. De même, l’animation musicale utilisée lors de la campagne de sensibilisation a permis de toucher, surtout, les jeunes adolescents qui sont les adultes de demain et plusieurs autres personnes.

Les populations de Mofa  ont exprimé un grand sentiment d’enthousiasme  pendant la séance et se sont engagés  à se donner la main pour persévérer dans cette voie.





Après la séance de sensibilisation, les populations ont été invitées à partager et dupliquer les messages clés de la cérémonie à travers des causeries autour du thé, dans les familles, même souvent aux champs. Les membres  de Association Changement de Mentalités pour le Développement ACMED se sont investis et impliqués pleinement pour la réussite de cette séance d’éducation, d’information  et de sensibilisation sur le phénomène de dégradation du tissu environnemental et l’urgence de faire cultiver en chacun des villageois le gout de la Nature ; par conséquent, l’importance que revêt la plantation d’arbres.

Lors de la journée de sensibilisation, les leaders communautaires présents et plusieurs participants ont pris la parole pour témoigner et faire des contributions. Tous sont convaincus que le message est bienvenu,  surtout, pour les populations locales de Mofa qui ont comme activité principale la coupe de bois et la vente de charbon.

Par ailleurs, le porte-parole des participants N’Golo DIARRA  a laissé entendre qu’à partir de cet instant, des campagnes de reboisement et autres plantations d’arbres auront lieu dans le village. Des remerciements  ont été adressés aux membres de ACMED pour l’organisation de cette séance de sensibilisation. En retour, l’association a félicité et remercié  toute la population de Mofa pour la bonne organisation de la cérémonie.

                                                                                                 Bamako, le 15  Janvier 2017

                                                                                                 Le Président Goudia KONATE